dimanche 6 décembre 2015

Dungeons & Dragons : aberrations fanarts

Deux fanarts de créatures-aberrations, tirées du célèbre jeu de rôle sur plateau D&D (version 3.5) :

Neogi

Les Neogis sont des créatures marchandes et esclavagistes, semblables à un croisement entre une araignée-loup et une murène. Ils ont un abdomen boursouflé couvert de fourrure brune, et huit membres dont deux sont similaires à des bras humanoïdes pourvus de griffes. Ils traversent de gigantesques distances à l'aide de leurs vaisseaux aux allures d'araignées mécaniques, afin d'obtenir des biens matériels (tantôt en faisant affaire avec d'autres créatures, tantôt en organisant des raids meurtriers) pour les revendre ensuite à prix d'or dans d'autres régions.

La société des Neogis considère que toute chose appartient à quelque chose -généralement aux membres de leur espèce, par extension. Tous les Neogis possèdent plusieurs esclaves, constitués le plus souvent d'Ombres des Roches et d'humanoïdes, et parfois même d'autres Neogis. Le système social des Neogis reposant sur une hiérarchie complexe, les esclaves Neogis possèdent eux-même leurs propres esclaves. Leurs crocs répandent un venin très vigoureux.

Neogi (black & white version)



Psurlon

Les Psurlons sont des vers humanoïdes géants intelligents, qui possèdent de formidables pouvoirs psychiques. Le corps et les membres d'un Psurlon sont tubulaires et semblables à d'énormes vers de terre agencés. Sa tête est dépourvue de visage et présente uniquement une gueule béante, encerclée par un anneau de courts tentacules. Ils sont parfois équipés de ceintures, décoratives ou utilitaires.
Ils vivent souvent en groupe dans des milieux souterrains, car ils détestent la lumière du Soleil (une particularité que beaucoup d'aberrations partagent) et sont généralement maléfiques. Les Psurlons communiquent entre eux par télépathie.

Psurlon (black & white version)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire