jeudi 22 décembre 2016

Dungeons & Dragons : creatures fanarts N°3

MOHRG
(mort-vivant de taille moyenne)

  De leur vivant, les mohrgs furent des meurtriers et criminels qui n'ont pas expié leurs fautes avant leur exécution. Relativement intelligents, ce sont des morts-vivants cruels et haineux de toutes formes de vies qui tuent généralement pour le plaisir. 
  Un mohrg a l'apparence d'un squelette dont les entrailles grouillantes s'enroulent autour de leurs membres pour se terminer à chaque extrémité par trois griffes acérées, l'un de ces membres griffus leur faisant office de langue.
HURLEUR
(créature extraplanaire de grande taille)

  Le hurleur vit dans les plans d'existence où le mal et le chaos règnent en maîtres. Ils comprennent l'abyssal, mais malgré leur intelligence, ils ne s'expriment que par des hurlements inintelligibles. Ce monstre quadrupède fait 2,40 mètres de long et pèse environs une tonne. 
  Bien qu'ils soient couverts de piquants, qui s'accumulent au niveau du cou, ils peuvent être dressés par des fiélons qui s'en servent comme montures grâce à une selle spéciale. Les hurleurs sont particulièrement efficaces sous terre.


PUTRÉFIANT 
(aberration de taille moyenne)

  Le putréfiant ressemble à un grand singe humanoïde à la chair jaune-verte, couverte de déformations et de marques de pourritures. Deux longues langues partent de sa bouche pour s'enrouler autour de ses bras, s'étendant jusqu'aux couperets qu'il porte dans chaque main. Cette créature se renforce en détruisant des morts-vivants, bien qu'elle préfère le goût des êtres vivants. 
  Les putréfiants font d'excellents gardiens, puisqu'ils peuvent réanimer leurs adversaires morts pour les utiliser contre leurs opposants, puis détruire les zombies qu'ils ont créé afin de se régénérer. À Faerûn, ces aberrations sont le fruit d'un rituel secret que peu d'individus connaissent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire