mercredi 4 janvier 2017

Dungeons & Dragons : creatures fanart N° 4 (aberrations)

MOLOSSE RUNIQUE
(Runehound)

  Les molosses runiques ressemblent à des loups imberbes dépourvus de tête, au cuir pâle et poisseux. Au milieu de leur dos jaillit un cou serpentin terminé par une mâchoire surdimensionnée remplie de crocs, capable de cracher de l'acide et du mucus jusqu'à trente mètres. Ils mesurent au maximum 1,80m de long pour 1,05m au garrot, et pèsent jusqu'à 180kg. 
  Leur langage leur est propre et semble limité, mais la plupart comprennent le Commun des Profondeurs. Aveugles, ils disposent cependant d'un odorat psychique qui leur permet de percevoir parfaitement leur environnement. Les détenteurs de tels monstres les parent souvent de tatouages, d'où leur nom. Le modèle ci-dessus est un spécimen sauvage dépourvu de tatouages.




TISSEUR D'OMBRE
(Darkweaver)

  Originaires du Plan de l'Ombre, les tisseurs d'ombres ont récemment migré vers le plan matériel à la recherche de proies plus abondantes. Ces créatures sont en général enveloppées d'un voile d'ombres protectrices, si bien que la plupart des observateurs ne distinguent pas leur forme exacte.
  Un tisseur d'ombre s'apparente à une araignée charnue, pourvue de huit tentacules lui faisant office de pattes. Elle est affublée d'yeux disparates et d'une gueule ornée de courts tentacules. Ces êtres parlent le Commun, l'Abyssal et l'Infernal. Les ténèbres qui les entourent sont partiellement solides et leur servent de "toile" : elles les utilisent pour piéger leurs proies, mais aussi pour se protéger ou se téléporter. La créature illustrée ici est une reconstitution d'après un cadavre.









CERVEAU VÉNÉRABLE
(Elder Brain)

  Pratiquement toutes les communautés d'illithids sont gouvernées par un cerveau vénérable, un monstre semblable à un gigantesque cerveau doté de tentacules. Une telle créature vit au fond d'un bassin d'eau saumâtre farouchement protégé, dans lequel elle se nourrit des têtards d'illithids qui y sont pondus par les membres de la communauté. Chacun des rares têtards ayant survécu durant une décennie dans ce bassin est ensuite introduit dans un humanoïde vivant, afin qu'il se nourrisse de son cerveau pour se transformer en illithid. Ce rituel de reproduction est appelé "cérémorphose". Au terme de leur vie, les illithids rejoignent le cerveau vénérable qui les absorbent corps et âmes, s'accaparant toutes les connaissances de l'individu. 
  Le cerveau vénérable est doté d'une intelligence phénoménale et de formidables pouvoirs psychiques, faisant de lui un adversaire redoutable à l'esprit impénétrable. Grâce à leur force mentale démesurée, ils sont conscients en permanence du moindre geste des membres de leur communauté, ce qui les rend très difficiles à atteindre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire